L’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire reçoit le prix national du Globe and Mail

Dans la section : Blogue de l'ANBIC, Communiqués de presse, Dans l'actualité, En vedette

ERW_Winner_badge_2017_Master_Insigne_Lauréat(Fredericton, NB) Pour ce qui est d’être un formidable employeur, l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire (ANBIC) est numéro un aux yeux de ses employés. Et grâce à cet appui, l’ANBIC est lauréate du prix national du Globe and Mail la reconnaissant comme milieu de travail d’exception.

Le prix a été remis hier soir au nouveau centre de conférence du Globe and Mail à Toronto. La présidente de l’ANBIC Moira Wilson, le directeur général Danny Soucy et la coordonnatrice du développement Elizabeth Kearns étaient présents pour recevoir le prix.

« Je sais que je parle pour tous mes collègues quand j’exprime ma fierté à l’égard du travail de l’ANBIC! » a dit Elizabeth Kearns après la remise. Kearns a été choisie par ses collègues pour assister à la remise des prix au nom des employés de l’ANBIC.

« C’est pour moi un honneur d’être ici pour représenter l’équipe, a-t-elle ajouté. Ce sont de loin les gens les plus dévoués, déterminés, compatissants et talentueux qu’on puisse trouver. »

L’ANBIC emploie plus de 70 personnes partout dans la province, qui ont pour mission d’aider les enfants et les adultes ayant un handicap intellectuel, et leurs familles, à profiter de tous les avantages d’être inclus, c’est-à-dire de vivre, d’apprendre, de travailler et de participer à la vie de leur communauté.

Lorsqu’on lui a demandé ce qui, selon lui, fait de l’ANBIC un milieu de travail si particulier, Danny Soucy a expliqué que « c’est la culture. Le personnel partage les mêmes valeurs. Nous croyons en notre travail et sommes des passionnés de l’inclusion, parce que tout le monde a le droit de se sentir à sa place. Nos collègues sont des personnes qui, faisant preuve de compréhension et de compassion, s’entraident comme des amis et les membres d’une famille. »

Elizabeth Kearns a acquiescé, en ajoutant qu’un autre élément mentionné par les membres du personnel, ce sont les avantages sociaux attrayants, notamment les jours de vacances payés, les congés de maladie, les congés pour urgence familiale, le supplément aux prestations pour les congés de maternité, un régime de santé et de soins dentaires, des horaires flexibles et un programme d’aide aux employés.

« Cependant, je pense que ce qui compte avant tout, c’est que l’ANBIC est une communauté où règne la compassion, tant les uns envers les autres qu’envers les personnes que nous soutenons. Tous les jours, j’ai hâte d’allez travailler! »

Fruit d’un partenariat entre le Globe and Mail et Morneau Shepell, le prix Milieu de travail d’exception a été établi pour reconnaître les employeurs de partout au pays qui ont les normes les plus élevées pour ce qui est du bien-être en milieu de travail.
Fait à noter, le prix est le premier du genre dont les lauréats sont déterminés par les propres employés de l’organisme. Les employés des organismes participants ont répondu à leur propre enquête en ligne, qui leur demandait de s’évaluer sur les quatre grands axes de la santé globale, à savoir la santé physique, mentale, professionnelle et la vie saine. Ils ont ensuite reçu un rapport et une cote personnels. Les organismes lauréats ont été choisis en fonction de la cote numérique de tous les employés.

L’ANBIC est l’un des neuf organismes de l’ensemble du pays à mériter un prix pour l’obtention du meilleur résultat dans sa catégorie. Quelque 32 organismes ayant la désignation Milieu de travail d’exception cherchaient à remporter la palme.

« Ce prix est un véritable hommage à ce qui fait de l’ANBIC un organisme si extraordinaire, a dit Moira Wilson, présidente de l’ANBIC. Non seulement les gens qui y travaillent font ce qu’il faut tant qu’il le faut pour les personnes qui ont besoin de leurs représentations, leurs conseils et leur soutien, mais ils se donnent entre eux et donnent à l’ANBIC le meilleur d’eux-mêmes. Notre conseil d’administration bénévole ne pourrait être plus impressionné par les employés, et plus satisfait et fier que notre association ait été reconnue par ce prix. »

« Quelle merveilleuse façon de célébrer notre 60e anniversaire! »

Fondée en 1957, l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire est un organisme provincial sans but lucratif ayant des bureaux à Fredericton, à Moncton, à Saint John, à Miramichi, à Bathurst, à Edmundston et au comté de Charlotte.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Déclaration sur l'accessibilité au web

Production Web Big Bright Sun Communications logo Big Bright Sun Communications