Les chefs de file de l’inclusion scolaire au Nouveau-Brunswick sont honorés

Dans la section : Blogue de l'ANBIC, Communiqués de presse, Dans l'actualité, En vedette, Nouvelles de l'ANBIC

Fredericton, N.-B.- L’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire (ANBIC) a remis huit Prix nationaux de l’inclusion scolaire pour le leadership en matière d’inclusion scolaire au Nouveau-Brunswick au cours d’une cérémonie tenue aujourd’hui à la Résidence du gouverneur.

Présentés par l’Association canadienne pour l’intégration communautaire (ACIC), les prix rendent hommage aux personnes, aux écoles, aux garderies éducatives et aux organismes qui travaillent chaque jour pour assurer l’inclusion de tous les élèves dans l’éducation, la vie scolaire et leur collectivité.

La cérémonie a été organisée par l’ANBIC et animée par l’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick.

Son Honneur Jocelyne Roy Vienneau et la présidente de l’ACIC, Joy Bacon, ont présenté les prix aux lauréats représentant le continuum de l’inclusion tout au long du cycle éducatif, à savoir la propriétaire d’une garderie bilingue; une intervenante scolaire; une classe entière d’élèves dans une école primaire francophone; une enseignante ressource; deux enseignants du secondaire; une leader francophone en inclusion scolaire pour l’Agence Famille et petite enfance du Nord-Ouest et une enseignante du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

« Le Nouveau-Brunswick est un chef de file en matière d’inclusion scolaire, non seulement à l’échelle nationale, mais aussi à l’échelle internationale, a déclaré Joy Bacon, présidente de l’ACIC. Au cours de la dernière année seulement, l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire a accueilli des délégués de l’Angleterre, de l’Irlande et de l’Australie pour présenter notre modèle d’inclusion scolaire devant un auditoire mondial. »

Ceux et celles que nous célébrons aujourd’hui se joignent à un groupe impressionnant d’anciens lauréats tous honorés pour leurs efforts inlassables afin que personne ne soit exclu de la vie scolaire et de l’apprentissage avec ses pairs.

« Je remercie les leaders de l’inclusion scolaire que nous avons honorés ici aujourd’hui de poursuivre ce travail et de faire avancer nos écoles », a déclaré Joy Bacon.

Les lauréats des Prix nationaux de l’inclusion scolaire 2019 du Nouveau-Brunswick sont:

Mélissa LeBlanc, propriétaire de Mon École/My School, pour avoir créé un milieu inclusif afin de permettre à tous les enfants de participer pleinement. Quand certains enfants ont eu besoin des soutiens sensoriels, elle a mis les à la disposition de tous les enfants. Elle trouve des activités auxquelles tous les enfants peuvent participer, éliminant les obstacles dès le départ. Grâce à une subvention unique à l’amélioration de la qualité qu’elle a reçue, elle a rendu l’aire de jeux extérieure accessible aux fauteuils roulants et aux poussettes.

Anna Buckley, intervenante scolaire à l’école Fairville Elementary à Rothesay, pour son leadership dans la transformation des zones de réglementation et de Superflex en pratiques scolaires. Chaque coin de la salle de zones de regulation a une couleur différente et les élèves se rendent dans le coin de la salle qui représente ce qu’ils ressentent pour mettre en pratique les stratégies qui les aideront à revenir dans la zone verte.

Linda LeBlanc et son ancien groupe d’élèves de première et de deuxième années de l’École Abbey-Landry de Memromcook pour leur leadership en matière d’inclusion et leur soutien à leur camarade Destiny LeBlanc. Les élèves ont organisé une collecte de fonds, qui s’est révélée virale, pour permettre l’achat d’un nouveau fauteuil roulant pour Destiny en recueillant des languettes de canettes d’aluminium. En fin de compte, ils ont recueilli suffisamment de languettes et d’argent à partir de collectes de fonds et de dons pour acheter le fauteuil roulant de 10 000 $.

Kelly Loukes, enseignante-ressource à l’école George Street Middle de Fredericton, pour s’être surpassée au profit de tous les membres de l’école, enseignants et élèves. Elle offre aux élèves l’occasion de se familiariser les uns les autres avec leurs différences, en faisant intervenant beaucoup auprès des élèves afin de les aider à accepter la diversité et à se respecter mutuellement. Elle se concentre également sur les besoins sociaux et émotionnels des élèves, car elle es-time qu’ils sont parfois plus importants à long terme. Elle a créé des occasions de soutien pour les élèves susceptibles d’éprouver des difficultés pendant les périodes non structurées, et elle se concentre sur l’enseignement aux élèves de la meilleure façon d’apprendre et de demander ce dont ils ont besoin en tant qu’apprenants

David Taylor, enseignant de mathématiques et d’éducation physique à l’école secondaire St Stephen High School de St Stephen, pour avoir éliminé les obstacles à l’apprentissage dans les classes supérieures et pour avoir mis en valeur la conception universelle en incluant un élève dans ces deux classes qui est aveugle au sens de la loi et qui utilise le soutien dont il a besoin dans toute la classe.

Jenny Shea, professeure de musique à l’école secondaire Rothesay à Rothesay, prêche par l’exemple en traitant tous les élèves comme elle veut qu’on la traite. Elle crée un milieu de classe où tout le monde est respecté et soutenu. En commençant par les notions de base et le niveau de compétence de chacun, elle pousse chaque élève à passer à l’étape suivante et elle s’assure que tous ont le soutien nécessaire pour réussir. Elle est un leader dans l’école; quand les autres enseignants voient que quelque chose fonctionne dans sa classe, ils l’essaient dans la leur.

Brigitte LaPointe, directrice générale de l’Agence Famille et petite enfance pour le nord-ouest, pour son leadership en inclusion scolaire dans tout le nord-ouest du Nouveau-Brunswick. Brigitte s’emploie activement à offrir un soutien centré sur la personne aux familles qu’elle soutient, en faisant tout en son pouvoir pour assurer une transition harmonieuse vers l’école primaire.

Denise Carroll, enseignante au CCNB de Miramichi, pour avoir constamment fait preuve d’engagement et de passion pour l’inclusion scolaire, ce qui se reflète dans son enseignement et qui est imité par les étudiants qui se lancent ensuite dans le secteur des services sociaux. En tant que modèle, elle fait preuve d’une compassion et d’une compréhension de l’inclusivité qui vont au-delà de la plupart des gens, et elle traite avec dignité et respect toute personne qu’elle rencontre.

-30-

L’ANBIC est un organisme provincial sans but lucratif qui travaille au nom des enfants et des adultes ayant un handicap intellectuel ou de développement et de leur famille. L’organisme veille à ce que les personnes ayant un handicap intel-lectuel ou de développement, avec le soutien de leur famille, aient la possibilité de choisir les mesures de soutien dont elles ont besoin pour vivre une vie enrichissante et participer à la vie de leur collectivité en tant que membres valorisés et actifs.

Source :
Elizabeth McArthur
Coordonnatrice des communications
506-453-4404
communication@nbacl.nb.ca

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Déclaration sur l'accessibilité au web

Production Web Big Bright Sun Communications logo Big Bright Sun Communications