Planification de la transition – rôles des famillies

Les familles jouent un rôle essentiel en tant que principal défenseur de leurs enfants. Elles devraient donc être des participants actifs dans la planification en vue d’une transition réussie entre l’école et le travail pour leur enfant. Cela veut aussi dire que les familles sont habituellement responsables de veiller à la bonne marche du processus dans l’école si la planification de la transition ne se fait pas. Les familles devraient donc être prêtes à s’assurer que la planification de la transition se produise et à prendre une part active dans le processus de planification.

Les familles peuvent prendre une part active dans la planification de la transition de différentes façons, dont les suivantes :

  • Être au courant de ce qui se passe dans le système scolaire concernant la façon de prendre les décisions qui touchent votre enfant. Par exemple, certains élèves ayant un handicap sont tenus d’avoir un plan de cheminement qui fixe les buts et objectifs. Si l’école ou le district scolaire de votre enfant ne comporte pas de processus de transition séparé, il pourrait être nécessaire de s’assurer que les objectifs en matière de transition deviennent une partie intégrante du plan de cheminement de votre enfant.
  • Assurer un suivi auprès de l’école de l’enfant régulièrement afin de veiller à ce que les objectifs et les plans de transition qui sont élaborés soient mis en œuvre. La meilleure façon de faire en sorte que les plans soient mis en pratique pourrait être d’établir une communication continue et positive avec les enseignants et les autres professionnels responsables.
  • Suivre de près et évaluer les plans afin de veiller à ce qu’ils fonctionnent et qu’ils donnent des résultats. Parfois, les objectifs fixés ne sont pas atteints même si les personnes responsables ont fait de leur mieux. À d’autres moments, les efforts fournis sont insuffisants. En suivant de près les plans de transition, il faudra peut-être aussi faire des changements aux plans en y donnant suite, car les souhaits de votre enfant auront changé ou le plan ne conviendra pas tout à fait.

Concentrez-vous surtout sur les forces et les intérêts de votre enfant.

La transition de l’école au travail et à la vie adulte a plus de chance de réussite si les plans, les objectifs et les actions sont basés sur les forces et les intérêts de quelqu’un. Parfois, on apprend à connaître les personnes ayant un handicap par le biais de ce qui « ne va pas » chez eux. Quand cela arrive, on perçoit souvent les gens comme ayant très peu de potentiel. D’autres font des plans pour « arranger » ces choses qui sont perçues comme n’allant pas comme il faut.

Quand on se concentre sur les forces et les intérêts d’un enfant, on découvre souvent une toute autre information concernant son enfant. Cette information est importante pour déterminer ce qui le motive.

Se concentrer sur les forces et les intérêts ne signifie pas qu’on néglige les besoins spécifiques et les limitations de votre enfant. Cela ne veut pas dire non plus que les objectifs que vous fixez pour votre enfant doivent être irréalistes. Vous devez être honnête par rapport à ce qui gène votre enfant dans sa capacité d’avancer. Parallèlement, réfléchissez à la façon que ces limitations peuvent être affrontées et peut-être surmontées.

Il est souvent utile d’écrire ce que vous savez ou découvrez sur les forces et les intérêts de votre enfant. Partagez cette information avec les autres personnes qui participeront au processus de planification.

Encourager votre enfant à être actif dans le processus de transition

Il existe plusieurs façons d’encourager votre enfant à être actif dans le processus de planification de la transition :

  • En tant que familles, vous pouvez contribuer à bâtir la confiance en votre enfant en ayant des attitudes et des attentes positives concernant sa vie et son avenir. Rappelez à votre enfant de parler ou d’exprimer ses désirs et ses souhaits ou aidez-lui à le faire. Parlez à votre enfant de son avenir après l’école secondaire. Apprendre à prendre des décisions et à parler pour lui-même pourrait être l’un des objectifs éducatifs de votre enfant. Encouragez l’école de votre enfant à aider celui-ci à développer des compétences.
  • Pendant les réunions où l’on discute de la planification de la transition, assurez-vous que votre enfant soit présent et qu’il s’assoit à un endroit où il est le point de mire de la discussion. Assurez-vous que les questions concernant les souhaits et les craintes de votre enfant ou les autres questions le concernant lui soient adressées. Donnez la chance à votre enfant de répondre d’une manière qu’il se sent à l’aise. Avant et après chaque rencontre, parlez de celle-ci avec votre enfant.
  • Encouragez votre enfant à parler de l’avenir à des gens de son âge. Parfois, les gens trouvent qu’il est plus facile d’établir un rapport avec des gens qui sont dans des situations semblables.
Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Déclaration sur l'accessibilité au web

Production Web Big Bright Sun Communications logo Big Bright Sun Communications