Pourquoi les activités récréatives?

Les activités récréatives offrent des possibilités spécifiques pour l’inclusion sociale qui peuvent ne pas exister dans les autres sphères de la vie en société. Brian Abery, de l’Institute on Community Integration de l’Université du Minnesota, explique pourquoi les programmes d’activités récréatives comportent un certain nombre de caractéristiques qui en font des lieux propices pour faciliter l’inclusion des personnes ayant un handicap (Abery, « Social Inclusion through Recreation: What’s the Connection? », Impact: Feature Issue on Social Inclusion through Recreation for Persons with Disabilities, 2003).

1. Les activités et les programmes récréatifs rassemblent les gens (enfants et adultes) ayant des champs d’intérêt et des préférences similaires. Il s’agit de l’un des principaux ingrédients dans l’établissement des amitiés. Comme Abery le fait remarquer :

Songez à votre propre cercle social et à ce qui vous a rassemblé, vous et vos amis. Si vous êtes comme la plupart des gens, vous avez des champs intérêt commun et, dans bien des cas, ils ont plus à voir avec les préférences en matière d’activités récréatives et de loisirs qu’avec les convictions politiques et religieuses, les statuts socio-économiques, les rôles professionnels ou tout autre ensemble de facteurs.

Il mentionne par ailleurs que l’activité récréative, c’est ce que les gens choisissent de faire pour le plaisir et la satisfaction plutôt que pour remplir des obligations. En outre, l’activité récréative permet de développer des champs d’intérêt dans des choses nouvelles ou de communiquer une passion avec les autres.

2. Les activités et les programmes récréatifs sont continus et permettent aux gens de se rencontrer et d’échanger pendant une longue période. Les gens n’établissent pas de relations avec des personnes qu’ils ne voient qu’une fois ou deux. Toutefois, en se rassemblant pendant un certain temps, ils apprennent à se connaître et découvrent ce qu’ils ont à s’offrir. Abery indique que ces rencontres répétées sont particulièrement importantes pour beaucoup de personnes qui n’ont pas de handicap interagissant avec des personnes qui en ont. Il indique :

Du fait que la plupart des membres du grand public manquent de connaissances sur les caractéristiques des handicaps, il est peu probable qu’ils mettent en œuvre l’interaction sociale… L’une des idées fausses courantes concernant les personnes ayant un handicap, quel que soit l’âge, par exemple, c’est qu’elles n’ont pas de champs d’intérêt semblables à ceux des personnes sans handicap. Même si c’est loin d’être le cas, une telle conception empêche les gens de voir leurs semblables qui ont un handicap comme de possibles amis ou connaissances.

3. La participation à des activités et à des programmes récréatifs peut faciliter le développement des capacités, des attitudes et des convictions qui soutiennent l’inclusion. Cela s’explique par le caractère participatif de beaucoup d’activités récréatives. En faisant partie d’une équipe, par exemple, les gens apprennent l’esprit d’équipe et la collaboration. Par ailleurs, l’activité récréative permet aux gens « de relever des défis dans un environnement relativement sécuritaire ». Ils peuvent prendre des risques et des responsabilités qui favorisent le développement de la confiance en soi et de l’estime de soi.

L’activité récréative offre d’autres bienfaits à tout le monde. Elle augmente la participation des gens dans la communauté et favorise la bonne forme et la bonne santé. Elle fournit par ailleurs aux gens des occasions d’apprendre de nouvelles compétences, y compris des aptitudes sociales utiles dans l’établissement de relations sociales et d’amitiés.

Bien que le présent module se concentre sur les personnes ayant un handicap, l’activité récréative inclusive vise à créer un moyen de faire en sorte que toutes les personnes qui veulent participer puissent faire partie du groupe. Cette inclusion profite aux fournisseurs d’activités récréatives, car elle leur permet d’offrir avec confiance des programmes et des activités à une plus vaste population et à la diversité qui existe dans nos communautés. Quand les programmes récréatifs sont réellement inclusifs, ils profitent aussi à l’ensemble de la communauté. Les gens renseigneront sur l’acceptation et l’accueil, et trouveront des moyens de réduire ou d’éliminer l’isolement et l’exclusion auxquelles beaucoup de gens font encore face au quotidien.

La création de programmes récréatifs inclusifs nécessite un certain nombre de mesures qui sont présentées dans le présent module. Parfois, celles-ci représentent certains coûts. Le plus souvent, cependant, l’argent ne représente pas le facteur le plus important. L’inclusion peut se produire et se produit effectivement quand les gens ont des attitudes positives, et la volonté et la connaissance qu’il faut pour améliorer les choses.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Déclaration sur l'accessibilité au web

Production Web Big Bright Sun Communications logo Big Bright Sun Communications