L’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire félicite le gouvernement provincial pour l’obtention d’un prestigieux prix international

Dans la section : Communiqués de presse, Nouvelles de l'ANBIC

Communiqué de presse

Le mercredi 10 février 2016

L’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire félicite le gouvernement provincial pour l’obtention d’un prestigieux prix international

Le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Serge Rousselle, au centre à gauche, célèbre le prix international du « Zero Project » 2016 avec l’ancien ministre, Jody Carr, au centre, et les étudiants et professeurs dans un cours de cuisine à Leo Hayes High School. La politique 322 a été mis en place au Nouveau-Brunswick en 2014.

« C’est un très grand honneur pour le Nouveau-Brunswick et pour le Canada. »

C’est ce qu’a dit Ken Pike, directeur de la politique sociale à l’Association du Nouveau-Brunswick pour l’intégration communautaire (ANBIC) quand il a appris que la politique 322 avait reçu le prestigieux prix de l’organisme Zero Project pour une politique innovatrice.

L’honorable Serge Rousselle, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, a annoncé le prix à l’Assemblée législative aujourd’hui. Le sous-ministre John McLaughlin a été désigné pour accepter l’honneur au cours d’une cérémonie au siège social de l’ONU à Vienne, en Autriche, ce soir.

« Nous ne pouvions espérer un meilleur moment pour la remise du prix, soutient Shana Woodill, directrice de l’inclusion scolaire pour l’ANBIC. Février est le Mois national de l’inclusion scolaire au Canada. »

La politique 322 du Nouveau-Brunswick sur l’inclusion scolaire établit les exigences pour faire en sorte que les écoles publiques de la province soient inclusives. Elle définit une structure qui soutient tous les étudiants dans des milieux d’apprentissage communs et établit des exigences précises pour chaque autorité éducative (entre autres, le ministère, le directeur général de district scolaire et les directeurs d’écoles). Elle comporte de plus des modalités visant l’établissement de plans d’intervention et de diplomation inclusive, ainsi que des directives claires pour les variations du milieu d’apprentissage commun. La politique a été adoptée en 2013 et est entrée en vigueur en septembre de la même année.

« À l’ANBIC, nous sommes fiers que le gouvernement du Nouveau-Brunswick ait établi la politique 322 et c’est ce qui nous a amenés à présenter la politique pour ce prix très prestigieux », dit Woodill.

« L’organisme Zero Project est le fruit d’une initiative d’envergure mondiale qui vise à créer un monde sans obstacle, explique Ken Pike. L’organisme trouve et fait connaître des modèles qui améliorent le quotidien et les droits légaux de toutes les personnes ayant un handicap intellectuel partout dans le monde, fait de la recherche et élabore des indicateurs sociaux qui mesurent la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies (CDPH). Ayant ratifié la Convention en 2010, le Canada compte maintenant parmi les 160 pays à l’avoir fait. L’article 24 de la convention reconnaît le droit les personnes ayant un handicap à une éducation qui soit inclusive et qui pourvoie au plein développement de leur potentiel.

« Le processus de sélection des prix de Zero Project est exhaustif et très rigoureux, indique Pike. Les candidatures provenaient de plus de 100 pays. Elles sont passées par trois niveaux d’évaluation qui ont mis à contribution près de 150 experts. À la fin, la politique 322 du Nouveau-Brunswick a été l’un des 12 lauréats qui ont reçu des prix pour la politique innovatrice, le seul au Canada et l’un des deux seuls en Amérique du Nord.

« Inclusion internationale félicite le Nouveau-Brunswick pour cet honneur bien mérité, a dit Connie Laurin-Bowie, la directrice générale d’Inclusion internationale, après avoir entendu la nouvelle. Nous continuons de citer le Nouveau-Brunswick comme exemple, à l’échelle internationale, qui prouve que l’inclusion scolaire peut fonctionner et fonctionne effectivement. »

Zero Project a présenté la politique 322 dans son rapport de 2016 en déclarant que « le travail d’inclusion scolaire du Nouveau-Brunswick sert de modèle à d’autres intervenants qui cherchent à renforcer l’inclusion dans les écoles publiques. Au cours des trois dernières années, les dirigeants en éducation du Québec (Canada), de l’Espagne, de la Suisse et d’ailleurs ont visité les écoles du Nouveau-Brunswick pour apprendre comment les enseignants mettent la politique 322 en pratique. »

Le rapport constate par ailleurs que la politique 322 « vise tous les enfants et non pas seulement ceux qui ont des handicapes », une approche que le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a souligné dans sa déclaration, présentée dans le rapport : « Chaque enfant est important pour nous, et c’est la raison pour laquelle nous acceptons pleinement la diversité et le respect dans nos écoles ».

« C’est le genre de soutien qui place le Nouveau-Brunswick à l’avant-scène en inclusion scolaire au Canada et partout dans le monde, dit Pike. Depuis le milieu des années 1980, les gouvernements qui se sont succédés au Nouveau-Brunswick ont accepté et ont soutenu une philosophie et une approche inclusives en éducation à tous les niveaux et nous ont rapprochés de notre objectif d’une éducation pleinement inclusive. La politique 322 représente un grand progrès. Un progrès qui, nous l’espérons, sera suivi par d’autres à l’avenir. »

Le prix de Zero Project n’est pas la seule reconnaissance que le gouvernement provincial a reçue pour ses réalisations en inclusion scolaire. En 2013, le Nouveau-Brunswick a été le lauréat du prix UNESCO/Émir Jaber al-Ahmad alJaber al-Sabah pour la promotion d’une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel.

-30-
Source :
Ken Pike
Directeur de la politique sociale, ANBIC
506-848-5434
pikes@rogers.com
Shana Woodill
Directrice de l’inclusion scolaire, ANBIC
506-453-8638
swoodill@nbacl.nb.ca

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Déclaration sur l'accessibilité au web

Production Web Big Bright Sun Communications logo Big Bright Sun Communications